samedi 20 mai 2017

Les gardiens de Lumières de Déborah J. Marrazzu

Auteur : Déborah J. Marrazzu 


Edition : Kitsunegari
Pages :  244 pages
Prix : 4,99€ (e-book)
Note : 3,75/5




Les apparences peuvent être trompeuses.
Et si je vous disais que derrière le monde que vous connaissez se cachent des créatures terrifiantes, et que les histoires et mythes sont réels, me croiriez-vous ?
J’étais comme vous, avant, une simple adolescente de 16 ans. Mais depuis cette soirée, rien n’est plus pareil. J’ai pénétré dans un univers peuplé de monstres et d’êtres dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Ma vie n’était que mensonge. Malgré moi, je me retrouve au cœur d’un combat agitant des forces obscures. Je dois plonger au plus profond des ténèbres afin de sauver les gens que j’aime.
Mais même ici tout a un prix...


Merci à l'auteure pour l'envoi de son livre.

J'ai découvert ce roman sur Instagram et je suis très heureuse d'avoir contactée l'auteure pour demander un partenariat. 
En plus d'être très agréable Déborah J. Marrazzu a une plume qui a très bien réussi à m'emmener dans son univers. C'est une écriture très fluide avec un bon rythme qui nous fait rapidement tourner les pages. 
J'ai tout de suite été prise dans cet univers fantastique qui arrive dès les premières pages. On plonge tout doucement dans ce monde magique ce qui nous permet de bien tout comprendre. J'ai adoré découvrir des personnages de différentes natures. On rencontre d'ailleurs des créatures qu'on voit rarement dans les livres et j'ai aimé en découvrir de nouvelles aussi. L'auteure met aussi sa petite touche en ajoutant ses propres créatures ou personnages magiques à son roman. 
Alanna m'a énormément surprise tout au long du livre. Je pensais que c'était quelqu'un de plutôt timide et peureux, mais j'ai découvert une jeune fille complètement à l'opposer de ce à quoi je pensais. Elle est très courageuse et n'hésite pas à foncer dans le danger pour aider son amie et sa famille. Elle est aussi très impulsive et même si cela peut passer pour un défaut je pense que ça peut aussi être une qualité. 
Aidan est un jeune homme très mystérieux que j'ai mis longtemps à cerner. Il a beaucoup de secrets et on sait très rapidement qu'il cache des choses à Alanna et à son oncle. C'est aussi un garçon qui a fini par me sembler assez brisé malgré son apparente confiance en lui.  
La fin du livre m'a vraiment laissé sur ma faim et j'ai hâte de lire la suite ! 


Un univers fantastique, une plume et des personnages qui ne peuvent que vous convaincre. 

lundi 15 mai 2017

C'est lundi que lisez-vous ? #66


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by  One Person’s Journey Through a World of Books . Tout est maintenant résumé chez Galleane Cela me permet de vous tenir au courant de mes lectures et des prochaines chroniques à venir. 


Voilà les trois petites questions du lundi
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


-Ne me quitte pas de Mia Djey aux éditions Hachette collection Black Moon romance. Cette romance que j'avais découverte sur Wattpad me plaît toujours autant.
-Archer's Voice de Mia Sheridan aux éditions Hugo roman collection New romance. Ce livre est un gros coup de coeur je ne trouve au point négatif à cette merveille ! 
-Calendar Girl, tome 3 : Mars d'Audrey Carlan j'ai bien aimé ce tome qui est en contraste avec les deux précédents. 
-Calendar Girl, tome 4 : Avril d'Audrey Carlan. Dans ce tome ci on voit vraiment l'évolution de Mia sans oublier la petite morale qui peut en ressortir. 



-Inhumanitas de Marie-Thérèse Ledent auto-édités. J'en suis seulement au début et je suis un peu septique mais ce roman nous rappelle à quel point l'amour d'un parent peut être fort.


-Demain, je pars de Laurent Leoncini auto-édités. 

Et vous que lisez-vous en cette semaine ? 

samedi 13 mai 2017

Avant toi de Jojo Moyes

Auteur : Jojo Moyes 


Edition : Hardigan 
Pages : 528 pages
Prix : 5,99€ (e-book), 7,90€(poche)
Note : 4,5/5



Ses jours sont comptés. Mais quand on aime, on ne compte pas.
Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone à souhait. Quand elle se retrouve au chômage, dans ce trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie, Lou accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.


Comme d'habitude j'arrive après la bataille. J'ai souvent tendance à lire les livres qui ont fait du bruit sur la blogo quand on en entend plus parler... Et Avant toi n'a pas fait exception à la règle. Pour ce roman j'ai aussi tenté le livre audio, une grande première pour moi. 
Dans ce roman j'ai trouvé que la plume de Jojo Moyes était très poignante. Elle énonce les faits tout simplement, crûment sans rien omettre sur les détails dont on ne parle jamais sur la tétraplégie. Le handicap ne touche personne dans mon entourage proche, mais c'est un sujet qui m'intéresse de plus en plus. Jojo Moyes a une écriture chargée de sens et de sentiments. Elle arrive à travers tout le livre à nous transmettre les émotions de ses personnages. 
Les personnages principaux m'ont tous les deux énormément plût. Ils sont si différents et se ressemblent tellement en même temps.
Will est un personnage qu'on apprend à connaître tout au long du livre. On est toujours en train de découvrir une nouvelle partie de sa personnalité. C'est un jeune homme triste à cause des limites importantes que lui impose son handicap par rapport à sa vie d'avant. Durant l'histoire on voit qu'il y a encore plein de petites choses qui peuvent le rendre heureux. Will est un personnage très changeant. Il a des moments très sombres où il est insupportable et pendant le chapitre suivant il peut être très gentil. 
Lou a réussi à me faire rire à de nombreuses reprises. Cette jeune femme pleine de joies et d'optimises a été le rayon de soleil de ce livre. J'ai adoré son caractère, elle vit sa vie sans prendre en compte le regard des personnes autour d'elle. Son style vestimentaire un peu différent elle l'assume complètement. C'est une jeune femme avec beaucoup de potentiel dont elle va se servir de plus en plus avec l'avancée du roman.
Dans ce roman on se rend compte que le handicap d'une personne touche énormément de monde. Avant toi montre aussi le handicap avec beaucoup de nuances. On rencontre des personnages handicapés très optimistes et d'autres qui voient la vie avec beaucoup de noirceur. 
Les liens familiaux sont abordés avec les deux personnages. Déjà les liens avec les parents qui peuvent parfois être trop présent ou trop peu... On voit à quel point cela peut impacter la vie de leurs enfants. Ensuite, on aborde aussi les relations entre frères et sœurs on voit à quel point elles peuvent être fortes ou inexistantes. 



Ce livre touchant est à lire absolument avec une boîte de mouchoirs à côté ! 

lundi 8 mai 2017

C'est lundi que lisez-vous ? #65


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by  One Person’s Journey Through a World of Books . Tout est maintenant résumé chez Galleane Cela me permet de vous tenir au courant de mes lectures et des prochaines chroniques à venir. 


Voilà les trois petites questions du lundi
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


 

-Les gardiens de lumières de Déborah J. Marrazzu auto-édités. L'univers fantastique et des personnages attachants qui m'ont fait passer un bon moment de lecture.
-Kissmee d'Aline Inacio auto-édités. Ce roman n'est pas passé loin du coup de coeur. Une plume sublime et bouleversante. 


 
-Ne me quitte pas de Mia Djey aux éditions Hachette collection Black Moon romance. Cette romance que j'avais découverte sur Wattpad me plaît toujours autant.
-Inhumanitas de Marie-Thérèse Ledent auto-édités. J'en suis seulement au début et je suis un peu septique mais ce roman nous rappelle à quel point l'amour d'un parent peut être fort.


-Demain, je pars de Laurent Leoncini auto-édités. 


Et vous que lisez-vous en cette semaine ? 

samedi 6 mai 2017

Dors, la nuit va te bercer de Benjamin de Marçay

 Auteur : Benjamin de Marçay
Twitter : ici

Edition : Auto-édités
Pages : 125pages
Prix : €
Note : 3/5



Françoise accompagne sa mère en fin de vie. Katherine vient d’apprendre l’agression terrible de son fils. Fred se bat contre un cancer du sein. Ces trois femmes ne se connaissent pas et pourtant elles se trouvent dans cet hôpital au même moment. L’ascenseur qu’elles empruntent tombe en panne. Elles vont se découvrir, s’écouter, s’émouvoir, se confier. Car parfois, il est plus facile de parler à de parfaites inconnues…


Merci à l'auteur pour l'envoi de son roman

En relisant le résumé de ce livre avant d'écrire ma chronique je me suis rendu compte qu'il ne disait presque rien. Dans ce roman des sujets tabous sont abordés avec beaucoup de recul et aucun jugement.
Benjamin de Marçay a une plume qui m'a légèrement dérangée et je n'ai pas réussi à me plonger à fond dans l'histoire. J'avais l'impression qu'il y avait une certaine retenue, une sorte de timidité et que l'histoire n'était pas poussée à son maximum. Le texte était travaillé, les parties bien définies mais je ne sais pas il y avait quelque chose qui me gênait. C'est un avis personnel et comme à chaque fois cela ne dérange pas tout le monde.
Dans ce roman on rencontre trois femmes avec une vie et des problèmes complètement différents.
Françoise est une femme que j'ai trouvée très touchante. C'est celle des trois qui a le passé le plus difficile. La vie ne lui a pas fait de cadeaux et pourtant grâce à sa mère et à son entourage elle a réussi à remonter la pente même si cela lui a pris des années. C'est une femme très courageuse qui voit la vie avec beaucoup de clarté. Françoise ne se fait pas de fausse idée elle n'est pas optimiste, pas pessimiste juste dans la réalité de la vie. Elle a mis sa vie entre parenthèse quand sa mère est tombée gravement malade en laissant sa vie de couple et sa fille un peu de côté. C'est une réaction que beaucoup de personnes peuvent avoir je pense, moi la première. 
Ensuite, il y a Katherine cette femme à une vie plutôt calme, plutôt banale. Elle a des problèmes de couple comme beaucoup de monde aujourd'hui et aussi deux enfants qu'elle pense connaître par coeur. Dans cet ascenseur on apprend que finalement après l'agression de son fils elle connaît peu de choses sur lui. C'est une situation qui encore une fois est peu abordée dans les romans. C'est très régulier que durant l'adolescence les parents soient mis à l'écart de la vie privée de leurs enfants. Dans ce roman on peut voir à quel point cela peu dégénéré. 
Finalement, il y a Fred c'est le personnage dont je me suis sentie le plus proche. C'est une femme active, pleine de joie et qui ne veut pas voir le comportement de ses proches changer à cause de son cancer donc elle garde le secret. C'est un choix très compliqué à faire et dans ce livre on se rend compte que c'est encore difficile après l'avoir fait. On voit que Fred à cause de sa pudicité en quelque sorte fasse au regard de pitié des personnes qui est très compréhensible met son bonheur en péril. Avoir un cancer prend beaucoup de temps et cela peut finir par causer de l’incompréhension par rapport au retard au travail ou même par rapport à ses amis.


Une plume timide qui ne gâche pas les messages importants transmis à travers ce roman. 

mercredi 3 mai 2017

Emma et Capucine : un rêve pour trois de Jérôme Hamon et Lena Sayaphoum (BD)

Auteur : Jérôme Harmon
Illustrateur : Lena Sayaphoum
Instagram : ici


Edition : Dargaud 
Pages : 125 pages
Prix : 9,99€
Note : 4/5









Emma et Capucine sont soeurs et partagent un rêve : entrer ensemble dans la prestigieuse école de danse de l'Opéra de Paris pour devenir danseuses étoiles. Capucine passe les premières auditions avec succès. Pas Emma... et le monde de la jeune fille s'écroule. Mais sa vocation n'est-elle pas ailleurs ?



Merci à lecteur.com 

Je lis peu de BD mais c'est un plaisir de découvrir des BD comme celle-ci. J'ai déjà adoré les dessins de Lena Sayaphoum qui donne une atmosphère douce et calme à la BD.
J'ai aimé tous les personnages grâce à de nombreuses choses. Emma est une jeune fille mature qui s'affirme de plus en plus durant l'histoire. Elle décide de réaliser ses rêves à elle et pas ceux que sa mère souhaite. C'est à travers elle qu'on voit que les parents ont tendance à faire passer leurs envies et leurs rêves avant ceux de leurs enfants. C'est quelque chose que je ne vis pas personnellement mais je sais que cela arrive à beaucoup de jeunes. 
C'est génial qu'à travers une BD destinée aux jeunes un message que celui-ci soit passé. 
Capucine est une fille plus jeune, plus insouciante elle a encore ses doutes, ses peurs mais aussi ses rêves de jeune fille. Elle est encore dans les jupes de sa mère. Contrairement à sa soeur le rêve de sa mère est aussi le sien car, elle a la danse classique dans la peau, elle a un don pour cela. 
Dans cette BD on voit à quel point la pression des parents peut être forte au point d'avoir peur de dire ce que l'on veut et ce que l'on pense. On voit aussi que malgré ça les parents ne s'en rendent pas forcément compte et qu'il y a toujours une solution aux problèmes.


C'est une BD qui fait passer un message important à travers des dessins touchants. 

samedi 29 avril 2017

Une place pour l'espoir de Viginie Coëdelo

Auteur : Virginie Coëdelo
Facebook : ici

Edition : Librinova
Pages : 128 pages
Prix : 2,99€
Note : 4,25/5

Claire et Julien Delorme ont tout pour être heureux. Mariés, deux enfants, ils sont propriétaires d'un café-restaurant dans le sud de la France, L'Espoir. 

Mais derrière ce bonheur se cache le drame de Claire, avec lequel elle a appris à vivre, qu'elle est parvenue à surmonter tant bien que mal : son premier mari est mort dans l'explosion d'une bombe. ​

Des années plus tard, l'enquête sur cette explosion, demeurée non élucidée, se rouvre, grâce à un témoin, et Claire va devoir se replonger dans un cauchemar qu'elle pensait définitivement derrière elle.


Merci aux éditions Librinova pour l'envoie de ce roman.

Après avoir lu le résumé je ne savais pas vraiment dans quoi je me lançais en commençant ce livre. 
J'ai eu une très bonne surprise dès les premières pages car j'ai été complètement happée par la plume de Virginie Coëdelo. Elle a une manière d'écrire qui change vraiment de ce que je vois d'habitude. Elle utilise des phrases courtes, prenantes et magnifiques. J'avais souvent l'impression de lire un poème. En plus de ça l'auteure arrive parfaitement à nous transmettre des sentiments profonds comme l'amour, l'horreur, la nostalgie et pleins d'autres encore. 
C'est une histoire très forte et touchante qui parle d'un sujet difficile, que l'auteure à aborder avec beaucoup de justesse grâce à de nombreuses nuances dans l'histoire. On voit à quel point la perte d'un mari, d'un être cher est dur et à quel point c'est difficile de remonter la pente. Virgine Coëdelo parle aussi d'autres victimes qui elles n'ont pas encore réussi à remonter la pente malgré les années qui ont passé. 
Claire est une femme très agréable dont on ne devine pas tout de suite les blessures morales qui lui reste. On voit seulement une femme forte, fière de sa famille et de son rythme de vie. Claire est quelqu'un qui voit toujours le meilleur en chacun. Le drame qu'elle a vécu lui a fait prendre conscience qu'elle doit vivre à 200% chaque moment de sa vie. On découvre Claire à différemment moment de sa vie grâce à de nombreux saut dans le temps que j'ai trouvé très utiles. 
Julien est un personnage qu'on apprend finalement peu à connaître. On sent pendant toute l'histoire qu'il est toujours un peu en retrait. C'est un père aimant qui fait tout pour protéger sa famille de tous les dangers et donne énormément d'amour à ses enfants. Dès le début l'auteure exprime l'idée que c'est un personnage peureux avec beaucoup d'incertitude sur la vie. Ce trait de caractère tranche avec l'optimisme sans faille de sa femme.


Une écriture touchante qui parle d'un sujet dur à travers des personnages optimistes et vrais qui montre que dans la vie tout est possible. 

Si ma chronique vous a donné envie de lire ce livre vous pouvez le retrouver ici